Véhicules électriques

Conduite et recharge

L’autonomie d’un véhicule électrique

Conduite de tous les jours

Le conducteur canadien moyen fait environ 40 km par jour. Selon le véhicule et les conditions routières, un véhicule électrique peut parcourir jusqu’à 450 km sur une seule charge. Plus de 70 % de la recharge se fait à la maison, mais même si l’auto doit être rechargée en route, ce n’est pas un problème : le réseau de recharge est bien développé et continue de s’étendre.

Voyages et déplacements plus longs

De nos jours, on peut très bien traverser le pays en véhicule électrique. Avec les sites Web et les applications dont on dispose, il est facile de trouver des stations de recharge à proximité.

Planifier avant d’acheter

Le réseau de recharge au Canada n’est pas encore tout à fait au point, donc si vous planifiez parcourir de très longues distances, ou si vous n’avez pas accès à une borne de recharge à domicile, il vaudrait mieux opter pour un VE à autonomie prolongée, un véhicule hybride rechargeable ou une voiture hybride. Vous pourriez aussi opter pour un véhicule entièrement électrique et louer une voiture à essence pour les longs trajets, les vacances ou le transport d’objets encombrants.

Conditions météo extrêmes

Les températures extrêmes drainent les batteries plus vite. Des essais effectués au Canada par CAA-Québec ont montré que l’autonomie peut être jusqu’à 40 % moins grande lorsque la température descend sous la barre des -15 °C.

Selon d’autres essais en Norvège, les VE perdent en moyenne 18,5 % de leur autonomie par temps froid. Cette baisse d’efficacité peut toutefois être palliée par divers moyens. Certains modèles viennent avec une application qui permet de préchauffer l’habitacle de la voiture pendant qu’elle est branchée au réseau électrique, ce qui évite de drainer la batterie.

Bornes de recharge publiques

On trouve au Canada plus de 5 000 stations de recharge pour véhicules électriques.

  • Rechargez au besoin seulement

    À moins que vous n’en ayez absolument besoin pour vous rendre à destination, laissez la place à quelqu’un d’autre.

  • Ne débranchez pas le véhicule d’autrui

    Ne débranchez jamais un autre VE sauf si vous avez reçu la permission du propriétaire.

  • Signalez votre présence

    Pendant que vous rechargez votre véhicule, signalez votre présence sur l’application mobile du réseau (si l’option existe) pour informer les autres que la borne est en cours d’utilisation.

  • Soyez prudent

    Placez le câble qui relie la borne à votre voiture de manière à ce qu’il repose à plat sur le sol et ne représente aucun danger. Avant de partir, replacez le câble correctement sur son support.

Au Canada, le réseau électrique public compte plus de 5 000 stations de recharge, un chiffre qui grossit d’année en année. Consultez les liens suivants pour trouver les stations près de vous.

Présentement, au Canada, les conducteurs doivent se doter de plusieurs abonnements pour avoir accès aux divers réseaux de bornes de recharge. Cela signifie que les conducteurs ont besoin d’être membres de certains réseaux pour accéder à certaines bornes publiques.

Les principaux réseaux de recharge de VE ont reconnu le problème. Ils travaillent à s’unir pour améliorer l’expérience des conducteurs et rendre la conduite électrique plus fluide.

Un peu comme lorsque vous utilisez votre carte bancaire dans un guichet automatique à l’étranger, les accords d’itinérance permettent, grâce à un seul compte, de trouver une borne, de recharger votre batterie et de payer le solde, et ce, à n’importe quelle station partenaire.

L’itinérance est offerte au Canada grâce à des entreprises comme ChargePoint, le Circuit électrique et FLO.

Borne de recharge résidentielle

La majorité de la recharge se fait à partir du confort de la maison. En effet, selon un sondage de la CAA auprès de plus de 16 000 propriétaires de VE, plus de 70 % de la recharge se fait à domicile.

Quand recharger

Dans la plupart des provinces, le meilleur moment pour recharger un VE est la nuit, lorsque l’électricité est généralement moins coûteuse (certaines provinces ont des tarifs plus élevés en période de pointe qui rendent le chargement de jour plus cher). De toute façon, pour le propriétaire de VE moyen, la nuit reste le moment le plus pratique pour se brancher.

Équipement

Tous les VE viennent avec un fil qui permet de se brancher à une prise électrique domestique. C’est le mode de recharge le moins rapide, mais qui évite d’installer un nouvel équipement à la maison.

Il existe deux principaux types de bornes de recharge : à courant alternatif (CA) et à courant continu (CC), qu’on appelle aussi les bornes à recharge rapide.

Bornes de niveau 1

Ce type de borne à courant alternatif est compris avec l’achat d’un VE et fournit jusqu’à 8 km d’autonomie par heure de chargement, ce qui en fait l’option la plus lente des trois. Très accessibles, ces bornes sont habituellement utilisées à domicile.

Bornes de niveau 2

Il s’agit d’une borne à courant alternatif qui fournit jusqu’à 97 km d’autonomie par heure de chargement, tout dépendant du type de véhicule. Cette borne est idéale : elle offre une solution de recharge à domicile rapide et souple. Ces bornes nécessitent une prise murale de 208 ou 240 V, et l’intervention d’un électricien. Certaines provinces offrent des mesures incitatives et des rabais pour l’achat et l’installation d’un système de recharge à domicile.

Bornes de niveau 3

Les bornes à courant continu offrent le temps de recharge le plus rapide, mais on les installe rarement dans des maisons. On les trouve habituellement dans des lieux publics et des entreprises; elles peuvent recharger un VE en l’espace de 20 à 30 minutes.